diplômes médailles récompense don du sang

 

 

 

 

Le dévouement des donneurs de sang bénévoles fait l'objet d'une reconnaissance spécifique au moyen des diplômes dont les conditions d'attribution, correspondant à sept niveaux distincts en fonction du nombre de dons effectués, sont les suivantes :


 premier niveau     :3° don (femmes) ou 5° don (hommes) 
 deuxième niveau  :            10° don 
 troisième niveau   :             25° don 
 quatrième niveau  :45° don (femmes) ou 75° don (hommes) 
 cinquième niveau  :60° don (femmes) ou 100° don (hommes) 
 sixième niveau      :100° don (femmes) ou 150° don (hommes) 
 septième niveau    :            200° don et au-delà.


Aux diplômes des premier, quatrième, cinquième, sixième et septième niveaux sont adjoints des insignes distinctifs au port desquels ils donnent droit lors des manifestations publiques ayant un lien avec la promotion du don de produits ou d'éléments du corps humain, ou avec la transfusion sanguine.

http://solidarites-sante.gouv.fr/fichiers/bo/2002/02-18/a0181840.htm

 A titre exceptionnel, lorsqu'un donneur de sang bénévole ayant atteint ou dépassé le troisième niveau prévu à l'article premier se voit empêché, pour raison médicale ou du fait de la modification des critères de sélection des donneurs de sang, de continuer à donner son sang, ou lorsque, outre le fait d'avoir atteint ou dépassé le troisième niveau précité, il a contribué activement aux activités de promotion du don pendant encore au moins cinq ans, le directeur de l'établissement de transfusion sanguine auprès duquel ce donneur est inscrit peut proposer ce dernier au président de l'Etablissement français du sang pour l'attribution du diplôme de donneur de sang bénévole émérite. Ce diplôme donne droit au port d'un insigne distinctif, dans les conditions prévues à l'article 1er. Les diplômes de donneur de sang bénévole émérite sont délivrés aux donneurs proposés, sur décision du président de l'Etablissement français du sang, dans la limite d'un quota national de cinquante diplômes par an.

difference de port de médailles question posée au gouvernement apporte la réponce sur la question de quand porter la distinction 

 

M. Frédéric Cuvillier appelle l'attention de M. le secrétaire d'État à la défense et aux anciens combattants sur les distinctions honorifiques décernées aux citoyens pour récompenser et honorer avec équité les services rendus à la Nation, et plus particulièrement sur celles accordées aux donneurs de sang. En effet, si certains donneurs de sang bénévoles se voient nommer chevaliers, officiers ou encore commandeurs dans l'ordre national du mérite du sang pour leurs nombreux et précieux dons, ceux-ci s'étonnent de ne pouvoir porter cette distinction officiellement. Geste pourtant civique et citoyen, le don du sang sauve chaque année des milliers de personnes. C'est pourquoi il le remercie de bien vouloir lui préciser quelles sont les différences qui distinguent l'ordre national du mérite du sang de l'Ordre national du mérite civil.

L'ordre national du Mérite est un ordre national qui récompense les mérites distingués, militaires ou civils, rendus à la nation française. La reconnaissance du dévouement des donneurs de sang bénévoles est, quant à elle, reconnue par un diplôme dont l'arrêté du 2 mai 2002 fixe les conditions d'attribution. Ces dernières correspondent à sept niveaux distincts en fonction du nombre de dons effectués. Aux diplômes des premier, quatrième, cinquième, sixième et septième niveaux sont adjoints des insignes distinctifs au port desquels ils donnent droit lors des manifestations publiques ayant un lien avec la promotion du don de produits ou d'éléments du corps humain, ou avec la transfusion sanguine.

 

M. ROUSSEAU 

Capture 2 palmes

Capturemedailles 1

Médaille de Mérite du Sang


La FFDSB distingue les bénévoles pour leur dévouement : 
Dans chacune des structures de la fédération, une commission appelée Mérite du Sang choisit et valide les différentes propositions d'attribution de distinction.Aucun texte alternatif disponible.
Le Mérite du Sang est composé de quatre grades : Chevalier, Officier, Commandeur et Grand Officier.
Contingent d’attribution : au niveau du Comité Régional ou groupement national ( S.N.C.F., La Poste etc…) le contingent annuel d’attribution ne peut excéder 0 ;030% du nombre de donneurs présentés(soit 32/100 000) arrêté au 1er janvier de l’année en cours. Ce quota est à ventiler au sein de la région ou du groupement national à proportion de :
6/10 pour Chevalier
3/10 pour Officier
1/10 pour Commandeur
1/20 pour contingent à la discrétion du Président Fédéral pour récompenses de services exceptionnels.
Conditions à remplir : L’avancement dans la distinction ne peut récompenser que des titres nouveaux ou renouvelés et non des mérites déjà sanctionnés. En conséquence les conditions suivantes doivent être remplies à la date de la proposition. 
Critères pour l’attribution du grade de CHEVALIER : 
- justifier de son appartenance à une structure de la fédération, 
- en dehors du don bénévole de son sang, avoir oeuvré depuis au moins 5 ans efficacement et strictement dans le cadre du développement de la transfusion sanguine en faveur de la promotion ou de l'animation de structures fédérées. 
- jouir de ses droits civiques. 
Critères pour l'attribution du grade d'OFFICIER :
- être chevalier du Mérite du sang depuis au moins 5 ans,
- être ou avoir été administrateur départemental ou bien avoir été pendant au moins 10 ans élu du bureau d'une association affiliée à la FFDSB,
- jouir de ses droits civiques. 
Critères pour l'attribution du grade de COMMANDEUR :
- être officier du Mérite du Sang depuis au moins 8 ans,
- exercer ou avoir exercé depuis l'admission au grade d'Officier des responsabilités de niveau départemental ou régional,
- jouir de ses droits civiques. 
Critères pour être promu à la dignité de GRAND OFFICIER :
- avoir rendu sur le plan national des services exceptionels à la FFDSB,
- avoir une ancienneté dans le grade de Commandeur à la discrétion du bureau fédéral,
- jouir de ses droits civiques. 

En fait, il semble bien que les premières médailles remontent à 1952.
Les premières remises eurent lieu au 4ème congrès de la Fédération française des donneurs de sang bénévoles.
C'était d'abord des médailles d'ancienneté :
- 5 ans = bronze
- 12 ans = argent
- 20 ans = or.
(Le nombre de dons est récompensé par ailleurs par un insigne officiel créé en 1950)

En 1954, un projet de loi est déposé pour la création d'un "Mérite du sang", mais il n'aboutit pas.

En 1962, la Fédération française des donneurs de sang bénévoles (FFDSB) crée un "Ordre du Mérite du sang", avec les grades de chevalier, d'officier et de commandeur. Les médailles sont modifiées.
La première promotion a lieu en 1963.

En 1968, un second projet de loi est déposé pour l'officialisation de cet ordre, mais n'aboutit pas non plus.

Manifestement, cette décoration associative continue d'être attribuée, à raison d'une promotion tous les deux ans 

1. Critères pour l'attribution du grade de CHEVALIER :

- justifier de son appartenance à une structure de la fédération,

- en dehors du don bénévole de son sang, avoir oeuvré depuis au moins 5 ans efficacement et strictement dans le cadre du développement de la transfusion sanguine en faveur de la promotion ou de l'animation de structures fédérées.

- jouir de ses droits civiques.

2. Critères pour l'attribution du grade d'OFFICIER :

- être chevalier du Mérite du sang depuis au moins 5 ans,

- être ou avoir été administrateur départemental ou bien avoir été pendant au moins 10 ans élu du bureau d'une association affiliée à la FFDSB,

- jouir de ses droits civiques.

3. Critères pour l'attribution du grade de COMMANDEUR :

- être officier du Mérite du Sang depuis au moins 8 ans,

- exercer ou avoir exercé depuis l'admission au grade d'Officier des responsabilités de niveau départemental ou régional,

- jouir de ses droits civiques.

4. Critères pour être promu à la dignité de GRAND OFFICIER :

- avoir rendu sur le plan national des services exceptionnels à la FFDSB,

- avoir une ancienneté dans le grade de Commandeur à la discrétion du bureau fédéral,

- jouir de ses droits civiques.

Capturediplome21
Capturediplome22
Capturediplome23
Capturediplome24
Capturediplome25
Capturediplome26