Don De moelle osseuses

Captureddmo

 

 

Veilleurs de Vie‏ @moelleosseuse   

5 janv.18

« Le typage HLA par NGS nous permet désormais de disposer, en une seule étape et de manière exhaustive, du typage d’un donneur lors de son recrutement » explique le Pr Myriam Labalette dans l’entretien à lire sur http://bit.ly/NGSTypageHLA 

 

« J’ai eu peur,j'ai eu mal, mais je le referais »

 

 

Hilairoise, Charline Picard est mariée, maman de deux fillettes et assistante d'éducation dans un lycée de Challans.     http://jactiv.ouest-france.fr/ils-sactivent/initiatives/charline-picard-fait-don-moelle-osseuse-suedoise-83102

Charline Picard, Hilairoise de 27 ans, a fait un don de moelle osseuse à une Suédoise qu’elle ne connaissait pas. Elle explique les raisons de son choix.

La décision

« Il y a deux ans, j’ai rejoint une association créée autour de Cassandra, fille d’amis de mes amis, suite à l’annonce de sa leucémie, à l’âge de 2 mois. L’objectif était de communiquer sur la maladie et de sensibiliser au don de sang et de moelle osseuse. J’ai suivi son combat et celui de ses parents : traitement, victoires et échecs, jusqu’à son décès à l’âge de 21 mois, faute de donneur compatible. J’étais maman d’une petite fille du même âge, son histoire m’a beaucoup touchée. Dès le lendemain, j’ai contacté l’Établissement français du sang pour m’inscrire sur la liste de donneurs de moelle osseuse. »


Les questions

« La greffe de moelle représente souvent le dernier espoir pour les malades, mais la chance d’être compatible avec quelqu’un dans le monde est seulement d’une sur un million. Un jour, j’ai appris que j’étais la chance sur un million de quelqu’un, en Suède. J’étais très touchée à l’idée que j’allais peut-être sauver une vie. Et je me posais aussi plein de questions : une petite fille, comme Cassandra ? Un papa avec des enfants ? En octobre, on m’a prévenue que la greffe était possible. Je me suis engagée définitivement et la date d’intervention a été fixée au 8 novembre. »


L’hésitation

« Compte tenu du receveur, on m’a dit que l’intervention aurait lieu sous anesthésie générale, comme 20 % des cas seulement, avec un prélèvement direct de moelle dans les os du bassin. Alors, quelques jours avant l’intervention, j’ai commencé à avoir peur : peur de ne pas me réveiller et de laisser seuls mon mari et mes deux petites filles. Et j’ai pleuré. J’étais confrontée à un choix : soit je refusais et privais quelqu’un de l’espoir de vivre, soit j’y allais, l’autorisais à vivre et transmettais à mes enfants ce qui est essentiel, le courage et la générosité. C’est le choix que j’ai fait, soutenue par ma famille. »


L’intervention

« Je suis entrée au bloc à 8 h et me suis réveillée à 11 h. On m’avait prélevé un litre de moelle et un litre de sang. J’étais pâle et très faible, j’avais très mal au bassin car j’avais eu quatre points de ponction, donc quatre trous dans le bas du dos. J’ai mis du temps à récupérer et les trois semaines suivantes ont été éprouvantes, mais on se remet très bien ! Et trois semaines, dans une vie, ce n’est rien : j’imagine le nombre de semaines, de mois, d’années de douleur et de peur qu’a dû traverser ma jeune receveuse ! Alors, oui j’ai eu peur, oui, j’ai eu mal, mais je le referais sans hésiter. »


L’émotion

« Le don est anonyme, mais je sais que c’est une Suédoise de 17 ans. J’ai beaucoup pensé à elle au moment des fêtes, en famille, et j’espère qu’elle pourra maintenant vivre ses rêves ! Je suis fière d’avoir fait ce geste qui m’a apporté beaucoup de positif : j’ai peut-être sauvé une vie, transmis des valeurs à mes enfants et renforcé ma confiance en moi. Ces problèmes de santé peuvent toucher n’importe qui dans notre entourage. Il ne faut pas attendre d’être touché pour se dire : j’y vais ! On est très égocentrique, mais il faut donner pour être heureux. Si chacun choisissait de s’engager vraiment, le monde irait sans doute mieux ! »

 

LA 13ÈME SEMAINE NATIONALE DE MOBILISATION POUR LE DON DE MOELLE OSSEUSE !

LIMOGES (87) // 16 MARS          google map  

Date de l'événement: 

16 Mars 2018

A l’occasion de la 13ème semaine nationale de mobilisation pour le don de moelle osseuse, une action de sensibilisation et de recrutement sera organisée de 12h00 à 19h00.
Nicolas, greffé, viendra témoigner pour sensibiliser à l’importance du don de moelle osseuse

Lieu : place de la République à Limoges
Evènement facebook.

Venez nombreux  !

 

Résultat de recherche d'images pour "semaine don de moelle osseuse 2018"                                            Accueil                                                                    Capturevei11 1

https://dondesang.efs.sante.fr/13eme-semaine-de-mobilisation-pour-le-don-de-moelle-osseuse

https://dondesang.efs.sante.fr/coup-de-projecteur-sur-le-don-volontaire-de-moelle-osseuse 

Toutes les informations sur le don de moelle osseuse  pour s’informer et se pré-inscrire se connecter sur  dondemoelleosseuse.fr

 

 

13ème semaine de mobilisation pour le don de moelle osseuse

 


2 000 personnes sont en attente de greffe chaque année et chaque inscription sur le registre France greffe de moelle augmente les chances pour ces malades de trouver un donneur compatible. Participez à cette chaîne de solidarité, devenez veilleur de vie. En France, l’objectif est d’atteindre près de 20 000 nouveaux donneurs inscrits en 2018, dont 50% d’hommes.

La période du 10 au 18 mars est l’occasion de se renseigner sur le don de moelle osseuse sur les collectes de sang de la région. Profitez-en, donnez votre sang et renseignez-vous sur le don de moelle osseuse.

Pour cette 13ème édition, l’objectif est de convaincre un plus grand nombre d’hommes  à devenir donneur. En 2017, sur les 20 866 nouveaux inscrits sur le registre français, il y avait seulement 35 % d’hommes alors que les cellules issues de la moelle osseuse prélevées chez eux offrent une meilleure tolérance du greffon sur le plan immunologique.
 
Messieurs, n’hésitez plus, devenez donneur  volontaire de moelle osseuse !
Mesdames, restez mobilisées et faîtes connaître ce don vital aux hommes de votre entourage !

Des espaces d’information et de recrutement sont installés sur tout le territoire national.

Pour devenir donneur, il faut :  

  •  être en parfaite santé
  •  être âgé de 18 à 50 ans
  •  accepter de répondre à un entretien médical et effectuer une prise de sang au moment de l’inscription définitive
  •  se connecter suwww.dondemoelleosseuse.fr, pour s’informer et se pré-inscrire

Du 10 au 18 mars, l’Agence de la biomédecine avec le soutien de ses partenaires se mobilisera en faveur du don de moelle osseuse pour cette 13ème édition. Présente en régions, sur internet et dans les médias : le grand public aura l’occasion pendant cette semaine d’être sensibilisé au don de moelle osseuse ; et pourquoi pas conduire son envie de s’engager jusqu’à l’inscription !

Cette année, l’objectif est à nouveau d’encourager l’inscription de 20 000 nouveaux donneurs à la fin 2018, car chaque nouveau donneur est une chance supplémentaire de guérison pour les malades. Recruter davantage d’hommes jeunes est également une priorité : à ce jour, ils ne représentent que 35% des donneurs inscrits.

Qui mieux qu'un donneur peut donner envie de s'inscrire ? Si vous aussi, vous avez envie de vous mobiliser à cette occasion, que ce soit dans votre milieu professionnel ou personnel, n’hésitez pas à relayer l’information et pourquoi pas commander des brochures pour cela : https://www.agence-biomedecine.fr/commander-un-document

Si vous souhaitez nous rejoindre sur place dans les villes concernées par l’animation : cliquez sur ce formulaire, choisissez votre ville, votre créneau horaire et venez ! Limoges le vendredi 16 mars de 12h00 a 19h00 

D’avance merci pour votre engagement.

 

Résultat de recherche d'images pour "semaine don de moelle osseuse 2018"                                              Résultat de recherche d'images pour "semaine don de moelle osseuse 2018"

×