QUI PEUT DONNER ?

retour accueil don de moelle osseuse

QUI PEUT DONNER ?Résultat de recherche d'images pour "don moelle osseuse"

DES CONDITIONS À RESPECTER

Tout le monde peut devenir volontaire au don et décider de donner une chance supplémentaire à un malade de guérir. Mais il faut impérativement respecter les conditions suivantes :


Condition 1

Avoir plus de 18 ans et moins de 51 ans lors de l'inscription (même si l'on peut rester inscrit et donner sa moelle jusqu'à 60 ans).


 

 

Condition 2

Etre en parfaite santé

 

 

 

 


 

 

Condition 3

Accepter de répondre à un questionnaire de santé et faire une prise de sang

 


 

LES CONTRE-INDICATIONS

Certaines contre-indications médicales peuvent rendre le don et donc l’inscription impossible.

Lors du premier entretien médical, le médecin du centre d’accueil interroge chaque donneur potentiel sur son état de santé. Pour la sécurité du donneur et celle du patient qui pourrait bénéficier du don, des conditions spécifiques avant l’inscription comme donneur de moelle osseuse doivent être respectées. En effet, principalement dans les cas suivants, l’inscription n’est pas possible :

Affections cardiaques, hypertension artérielle, affections respiratoires, maladies du système nerveux, antécédents de cancers, affections métaboliques (diabète, insuffisance hépatique), antécédents de phlébites à répétitions ou d’embolie pulmonaire, problèmes dorsolombaires invalidants, affections neuromusculaires, comportements sexuels à risque, œdème de Quincke, surcharge pondérale importante et de façon plus générale, toute prise de médicament à long terme (sauf contraception).

En revanche, les antécédents de transfusion sanguine ne représentent pas une contre-indication au don de moelle.
D’autres contre-indications médicales peuvent exister; l’entretien médical préalable au don permettra au médecin du centre d’accueil de déterminer si vous pouvez faire un don de moelle osseuse en toute sécurité pour vous et le patient

Il s’agit de prendre le plus de précautions possibles, pour le donneur et pour la personne potentiellement greffée, pour que le don de moelle osseuse reste un geste bien vécu et efficace.

UNE COMPATIBILITÉ À ÉTABLIR

Chaque personne possède une « carte d’identité biologique » qui lui est propre. C’est la similitude entre 2 cartes d’identité biologique qui détermine la compatibilité entre 2 personnes, et la possibilité de faire une greffe.

Chaque personne possède sa propre « carte d’identité biologique », transmise génétiquement : le système HLA (antigènes d’histocompatibilité humaine). Il se compose de plusieurs marqueurs spécifiques dont la comparaison entre les personnes permet de déterminer leur compatibilité. Ce système très complexe n’a rien à voir avec le groupe sanguin.

En théorie, un malade a 1 chance sur 4 d’être compatible avec un frère ou une sœur, car il existe 4 possibilités différentes de distribution des antigènes HLA.Résultat de recherche d'images pour "don moelle osseuse"

Lorsqu’il n’y a pas de donneur compatible dans la fratrie, il est nécessaire de trouver un donneur non apparenté compatible.

Le médecin greffeur fait appel alors au registre France Greffe de Moelle pour y rechercher, tant au niveau national qu’international, un donneur dont les caractéristiques génétiques sont aussi proches que possible de celles du malade. La probabilité d’être compatible entre deux individus pris au hasard est très rare : 1 chance sur 1 million.

C’est pourquoi chaque inscription sur le registre France Greffe de Moelle compte car elle représente une chance supplémentaire de guérison pour les malades qui ont besoin d’une greffe de moelle osseuse.

LES 3 GRANDS PRINCIPES DU DON

Trois principes fondamentaux régissent le don de moelle osseuse en France : l’anonymat, le libre consentement, et la gratuité. Les personnes inscrites sur le registre France Greffe de Moelle, donneurs volontaires de moelle osseuse, s’engagent dans un acte accepté, anonyme et désintéressé.

  • Anonymat

La loi française rend l’anonymat obligatoire pour tous les dons de produit d’origine humaine (moelle osseuse, sang, organes, gamètes). Lorsqu’un don est réalisé, le donneur ne connaît pas la personne qui en bénéficiera, et réciproquement pour le receveur. Le donneur accepte donc de donner pour n’importe quel patient en France comme à l’étranger.

  • Consentement

Lorsque le donneur est sollicité par le registre national pour un don de moelle osseuse, il doit se rendre au Tribunal de Grande Instance de son domicile afin de confirmer son consentement au don de moelle osseuse. Cette démarche permet de recueillir le libre accord du donneur pour le prélèvement ainsi que le fait qu’il ait été correctement informé de la procédure. Ce consentement reste révocable à tout moment.

  • Gratuité

Aucune rémunération n’est versée au donneur. Son don est gratuit. De son côté, l’établissement de santé qui réalise le prélèvement prend à sa charge les frais d’examens afférents au prélèvement, la totalité des frais d’hospitalisation, les frais de transport ainsi que, le cas échéant, l’indemnisation de la perte de rémunération subie par le donneur.

Résultat de recherche d'images pour "don moelle osseuse"      Résultat de recherche d'images pour "don moelle osseuse"     Résultat de recherche d'images pour "don moelle osseuse"     Résultat de recherche d'images pour "don moelle osseuse"

×